Rechercher
  • Etienne noel

L'ASSEMBLEE GENERALE DE SEPTEMBRE

On avance.

La FEVAO a tenu son Assemblée Générale ordinaire le 10 septembre 2021 chez l’AOP Bœuf de Charolles. Le président, Jean-François RAVAULT rappelait en préambule que créer cette fédération était un pari un peu fou, celui d’espérer arriver à fédérer les viandes AOP, projet qui selon lui est aujourd’hui une réussite.

« Voilà 1 an et 9 mois que l’on essaie de se structurer et de se faire connaitre. C’est tout à fait humblement que l’on se présente à nos interlocuteurs mais les 11 filières adhérentes sont extrêmement déterminées, solidaires et unies pour défendre leurs valeurs communes »


C’est par ces mots que le président Michel OÇAFRAIN a ouvert à son tour l’assemblée générale, la troisième après celle qui a vu la constitution de la FEVAO en décembre 2019 chez l’AOP Prés-salés du Mont-Saint-Michel et celle d’octobre 2020 chez l’AOP Fin Gras du Mézenc. Elle réunissait une soixantaine de personnes venues de chacun des terroirs qui ont donné naissance à ces AOP, ainsi que de divers invités politiques et institutionnels.


En 2021, la FEVAO s’est engagée sur le grand chantier qu’est la question de la « durabilité » dans les AOP viandes, notamment grâce à une stagiaire de fin d’étude en école d’ingénieur. Autrement dit, la prise en considération dans les cahiers des charges des questions environnementales et sociales, mais aussi de tout ce que l’on englobe désormais sous le terme « attentes sociétales », avec notamment le sujet du bien-être animal. Ce travail sera poursuivi en 2022 avec une nouvelle mission confiée à un autre stagiaire.


La FEVAO a aussi travaillé à la défense juridique de certaines de ses AOP adhérentes qui sont en souffrance. Sur ce sujet la FEVAO apporte un service apprécié de tous de lieu d’échange sur des problématiques parfois communes entre certaines filières ou encore un appui d’ingénierie grâce au recours mutualisée à des prestataires spécialisés et notamment les services d’un avocat du droit commercial et de la propriété intellectuelle.


Enfin, la FEVAO a également continué à se faire connaître en tant qu’interlocuteur pour les AOP viandes avec plusieurs entretiens avec divers partenaires institutionnels au cours de l’année que ce soit à l’échelle de la France mais aussi de l’Europe.


« Au-delà de tous ces travaux, passés et avenir, je voudrais insister sur le plaisir que j’ai de nous réunir sur les différents terroirs des AOP viande de France. Plaisir professionnel, plaisir de revoir des gens aux mêmes valeurs, guidés par la simplicité, l’humilité et la générosité. Continuons à cultiver nos différences à l’intérieur de chacune de nos AOP, continuons à cultiver de manière solidaire nos richesses communes au sein de la FEVAO ».

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout